Marrakech et le Haut Atlas

Blog Maroc © Laurie Arnauné

© Laurie Arnauné

Chaîne de montagnes la plus importante (750 km de l’Atlantique aux confins algéro-marocains) et la plus élevée (4 165 m au Toubkal,) du Maghreb, le Haut Atlas offre au regard de hauts sommets saupoudrés de neige veillant sur des vallées verdoyantes et des villages en pisé. Aux premiers feux de l’été on vient y randonner et pourquoi pas, tenter l’ascension du jbel Toubkal depuis le village de Imlil (alt. : 1 740 m). L’hiver, la station de ski d’Oukaïmeden ne désemplit pas.
Au pied du Haut Atlas, se déploie Marrakech, la capitale touristique. La ville abrite un nombre impressionnant de chefs-d’œuvre de l’architecture et de l’art (remparts, mosquée de la Koutoubia, palais Bahia…) et de somptueux jardins. À l’ombre des oliviers du jardin de la Ménara, à vélo dans ceux de l’Agdal ou dans la fantaisie en bleu et vert des jardins Majorelle, on fait le plein de quiétude et de fraîcheur avant de rallier la place Jemaa-el-Efna. À mesure que le soleil descend sur l’horizon, l’animation sur la place va croissant : rumeurs des prédicateurs et conteurs, spectacles vivants, effluves gourmandes de soles ou saucisses grillées…