Rif et côte méditerranéenne

Blog Maroc © Laurie Arnauné

© Laurie Arnauné

À la fois lien et fossé entre l’Europe et le Maroc, le détroit de Gibraltar est aussi le lieu où se rencontrent les littoraux méditerranéen et atlantique du Maroc. À l’est, les reliefs escarpés et falaises du Rif plongent dans les eaux de la Méditerranée. Le massif s’étire sur 250 km du jbel Moussa au cap des Trois-Fourches. Généreuses dans la région, les précipitations font naître des forêts de chênes et pins maritimes et permettent la culture d’oliviers et amandiers
Nonchalance méditerranéenne et vitalité atlantique se mêlent à Tanger, édifiée face aux côtes espagnoles. Côté terre, une ville bâtie en amphithéâtre et peinte aux couleurs de la vie. Côté mer, une baie longue de 6 km et frangée de plages accueillantes. Quelques kilomètres plus loin, voici Tetouan la ville blanche et Chefchaouen, la ville bleue. La médina de la première, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, s’est développée sur les pente du jbel Dersa et baigne dans une douce atmosphère andalouse. Le seconde, bâtie à flanc de colline a hérité du bleu qui recouvre ses murs douceur et sérénité.