Inch’Allah

Qui ne connait pas l’expression Inch’Allah ? Locution passe-partout employée quotidiennement du Maroc au Sénégal en passant par l’Iran, Inch’Allah est bien plus qu’une expression… un signe de ponctuation !

Une expression quasi-universelle…

Elle est en tête du Hit-Parade des expressions marocaines. Pratiquants, non pratiquants et même étrangers qu’ils soient chrétiens, juifs, agnostiques ou athées emploient cette expression désormais quasi-universelle à tout bout de champ…. Car au Maroc, on répond rarement par l’affirmative. Ce qui peut donner… On se voit mardi à 14h ?… Inch’Allah ! La réponse, pour un néophyte, peut être déconcertante, particulièrement dans la sphère professionnelle. Imaginez un directeur d’entreprise Vous présenterez le budget jeudi à 15h… Et l’employé de répondre Inch’Allah. Ou pire, un pilote d’avion Nous atterrirons dans 20 minutes à l’aéroport Rabat-Salé… Inch’Allah.

Les oreilles occidentales se référant à la traduction littérale de l’expression « si dieu veut » ont quelques raisons d’être pris de panique… Car l’expression, vue ainsi, implique l’imprévu, celui-là même qui peut surgir à tous les coins de rue non sans fausser les plans au carré et renvoyer à la question « et si Dieu ne veut pas ? »… Le doute est alors en droit de s’immiscer dans l’esprit du récepteur du message peu au fait de l’expression. Il aurait presque envie de rajouter « comment ça ? Ce n’est pas sûr ? »…

blog-maroc-voyage-inchallah

 

… Et souvent galvaudée

Vous l’aurez compris, Inch’Allah peut être à la source de bien des quiproquos. Car si la traduction « si dieu veut » est exacte, son interprétation, à la lumière des réalités locales est multiple.

Inch’Allah évoque souvent le désir de voir se réaliser un évènement. Une façon d’appuyer sa volonté en l’alignant sur la grâce divine. J’espère que mon projet aboutira... Inch’Allah !  J’espère que nous atteindrons nos objectifs cette semaine... Inch’Allah. Le recours a la transcendance divine n’a alors nul autre but que de mettre l’univers de son côté. Inch’Allah comme pour dire « Touchons du bois », « Advienne que pourra » ou encore « Par la grâce de Dieu » pour nommer plus explicitement la toute-puissance divine

Inch’Allah signifie le plus souvent « OK, ça marche ». On se retrouve demain à 14h ?... Inch’Allah. Une façon de de dire « OK, je serai là à 14h… à moins bien-sûr que Dieu ait d’autres projets pour moi ».

Inch’Allah est plus rarement utilisée pour se cacher derrière un refus, pour esquiver la réponse à une question ou pour signifier simplement « Joker »Une livraison pour le jeudi 25 au matin ? Inch’Allah… C’était sans compter sur la grève des transports, la pluie et l’indisponibilité des matières premières. La livraison se fera pour un autre jour Inch’AllahOui, Dieu a parfois bon dos... Ou pas.

Imaginez… Vous faîtes appel à un opérateur marocain pour faire installer une ligne internet chez vous et convenez d’un rendez-vous pour une intervention OK, je vous attends demain chez moi à 14h00 pour l’installation de la ligne … À ce moment votre interlocuteur vous lance un laconique Inch’Allah… Aussitôt des points d’interrogations font des bonds dans votre esprit… « Il va me laisser tomber, je le sens… Je vais changer d’opérateur Inchallah ? »… Quelle n’est pas votre surprise lorsque l’installateur de la ligne arrive bien chez vous le lendemain… à 17h00 !

Inch’Allah renvoie plus rarement à la volonté divine exclusive, non sans faire écho au fameux fatalisme oriental. Une façon de se reposer sur le bon vouloir de Dieu au risque, peut-être, de renvoyer les valeurs de désir et de responsabilité au placard. Car si tout est entre les mains de Dieu, alors tout est joué d’avance et l’effort est vain !

Au-delà des intentions bienveillantes ou non qu’elle peut dissimuler, j’aime cette expression qui nous rappelle invariablement Dieu, Allah, l’Univers ou la transcendance divine… Appelez-le (ou la) comme vous voulez… Car je trouve bon, à l’ère de la dictature de la vitesse et de la réussite, de nous rapprocher, en toute humilité des secrets du monde qui nous entourent !

Sur ce, à bientôt… Inch’Allah !

blog-maroc-voyage
 © photo principale : Laurie Arnauné © photos article de haut en bas : Laurie Arnauné