La flouka s’amuse à Rabat

Passeurs historiques du Bouregreg, les barcassiers ne se contentent pas d’effectuer de simples traversées entre Rabat, la capitale et Salé, sa sœur jumelle, lotie de l’autre côté du fleuve… Ils proposent aussi d’authentiques balades en barques sur le fleuve Bouregreg, surplombé par la majestueuse kasbah des Oudayas. Mais peu le savent… Pour renverser la tendance, Oumel Ghit Guelzim – nièce et cousine de barcassiers – et ses amis du club ENACTUS INPT se sont lancés un défi : celui de faire revivre et prospérer les balades en flayks aux côtés des barcassiers. C'est le projet Barqu'ade et il est passionnant. Je l'ai rencontrée pour vous présenter ce très beau projet.

Les barcassiers de Rabat

En 2006 est donné le coup d'envoi de l’aménagement de la vallée du Bouregreg, à Rabat. L'objectif est de réhabiliter et promouvoir les rives du fleuve Bouregreg pour offrir un lieu de vie agréable aux habitants de Rabat et Salé.
Bien qu’ayant été intégrés à ces projets d’aménagement, les barcassiers voient leur activité de balades en barque, péricliter. À cela, s'ajoute le fait que cette activité n'est pas suffisamment connue des Rbatis et des voyageurs.

Les flaykias s’amusent à Rabat !
Les flaykias s’amusent à Rabat !

La naissance du projet Barqu'ade

Pour restructurer et promouvoir le métier des barcassiers, la branche marocaine de l'Enactus (Enactus, Entrepreneurial, Action, Us est un organisme qui vise à favoriser le progrès sociétal via l’action entrepreneuriale), dont fait partie Oumel Ghit Guelzim, lance en octobre 2013 le projet Barqu'ade.
Il s'agit de faire prendre conscience aux barcassiers de la forte potentialité touristique de leur activité, et de les aider dans la mise en place et la communication du projet. En analysant les besoins et les attentes des barcassiers, l'équipe d'Enactus propose de restructurer le métier avec l’aide des parties prenantes du projet de l’aménagement du Bouregreg. Leur activité à ce moment-là avait perdu de sa valeur historique et c'est sur ce point qu'il fallait travailler. Après de nombreuses consultations, les barcassiers se voient dotés de nouvelles barques plus grandes, plus belles, plus spacieuses et plus faciles à manœuvrer.

Les premières promenades

En 2014, les barcassiers mettent en place un nouveau service pendant la période du Ramadan, les F’tour tours, des promenades en barques agrémentées d’un ftour. L’opération a un très grand succès, avec plus de 500 participants.
Après le mois de Ramadan, est lancé le Goûter tour, l’équivalent du F’tour tour mais avec un goûter, et des Balades simples, sans collation.
En 2015, ces prestations sont entérinées et baptisées les Balades Gourmandes. Elles devraient être suivies de leur déclinaison avec petit déjeuner, et déjeuner. Mais pour cela, il faut aménager les barques.

Vue sur la kasbah des Oudayas de la vallée du Bouregreg
Vue sur la kasbah des Oudayas de la vallée du Bouregreg

Des barques relookées et une réservation facilitée

Ce sera bientôt chose faite, grâce aux tinda (bâche en toile soutenue par des supports en bois) qui orneront les bateaux et permettront aux barcassiers de se distinguer des pêcheurs, et d'être identifiable facilement par tout le monde.
Il faut savoir que les anciens barcassiers utilisaient la tinda bien avant le projet Barqu’ade. À terme, les barques seront aussi équipées de petites lampes pour illuminer la promenade au coucher du soleil.
Jusqu’alors, les clients payaient directement le barcassier sur place. Actuellement, l'équipe Barqu'ade cherche à améliorer le système de réservation pour que le service soit autonome et que les barcassiers puissent manipuler l’outil.
Oumel Ghit Guelzim n'en doute pas. Bientôt, les crépuscules de Rabat seront illuminés par les douces lumières des barques se reflétant sur le fleuve. Les gens viendront nombreux profiter de la douceur d'une balade au rythme de l'eau, et les barcassiers seront en mesure de proposer un véritable service.
À ce moment, l’équipe de Barqu'ade/Enactus INPT se sera retirée du projet et les barcassiers seront autonomes. Oumel Ghit Guelzim et ses amis du projet Barqu'ade pourront être fiers d'avoir rendu aux barcassiers la place qui est la leur dans le patrimoine marocain.

Une balade en flouka à Rabat ?

Pour réserver, contactez Barqu’ade. Tél. : 06 52 69 88 23 ou 06 68 18 09 42. Email : barquade@gmail.com
Sinon, rendez-vous avec les barcassiers sur l’embarcadère situé sur la corniche du Bouregreg à Rabat.

 © photo principale : ENACTUS INPT © photos article de haut en bas : ENACTUS INPT, Laurie Arnauné