L’atelier du calligraphe Sadik Haddari

Aujourd’hui, on pousse la porte de Dar al Khattat (la maison du calligraphe) pour partir à la rencontre de Sadik Haddari, un homme de lettres… calligraphiées à la pointe de son calame ! Direction, la vielle médina d’Asilah qui abrite l’atelier de cet orfèvre de l’écriture arabe.

La calligraphie fait l’mur

En flânant le nez en l’air dans la médina d’Asilah, on est saisis pas une multitude d’œuvres Street Art et de fresques murales qui offrent leurs formes et leurs couleurs aux caresses du regard. Chaque année, à l’occasion du moussem d’Asilah, la petite ville, lovée dans ses remparts face à l’océan, relooke les murs de sa médina, non sans lui conférer l’aura sereine et arty qui est la sienne.

Le long du rempart opposé à la grande bleue, les curieux ne manqueront pas de remarquer une façade murale recouverte de calligraphies. Actuellement le jaune et le bleu y sont à l’honneur. L’année prochaine, il en ira (peut-être) autrement. La façade murale, à l’image de l’impermanence de toute chose, change d’année en année. Mais son essence, elle demeure : la beauté est là !

« Calli-graffiti » sur les murs de Dar al Khattat : à gauche : photo 2013 – À droite : photo 2016.

Dans l’atelier de Sadik Haddari

Sur le pas de la porte, il n’est pas rare de croiser l’auteur de cette fresque, le calligraphe Sadik Haddari, peaufinant minutieusement les détails de son œuvre. S’il n’est pas là mais que la porte est ouverte, je vous encourage vivement à la pousser.

Dans son atelier, grand comme un mouchoir de poche, Sadik Haddari vous accueille à cœur ouvert. Toiles calligraphiées, pots à crayons, couleurs, esquisses et calames biseautés pigmentent la vie de l’atelier au même titre que les conversations qui bruissent et nous emmènent (souvent) dans de grandes envolées lyriques et philosophiques.

"L’artiste des chemins de fer"

Dans une autre vie, Sadik Haddari appartenait à la grande famille de l’ONCF (version marocaine de la SNCF). L’artiste s’occupait déjà de graphisme… oui, mais de graphisme publicitaire ! Conception et réalisation d’affiches, de dépliants, de banderoles et de prospectus occupaient ses journées. Depuis sa retraite, le calligraphe autodidacte a tout le loisir de consacrer à son propre graphisme et de «  vivre pleinement son existence ». Sadik Haddari vit désormais entre Asilah et Barcelone et partage ateliers, débats, tables rondes et rencontres sur le thème de la calligraphie. Il participe aussi à de nombreux festivals en Espagne, au Maroc et en France.

Sadik (= l’ami en arabe) ne se considère pas à proprement parler comme un artiste mais comme « un artisan, voir éventuellement un calligraphe ». « La beauté était là avant »Parole d’artiste… euh pardon de calligraphe, de poète et de philosophe ; 3 univers qui se confondent en toute humilité chez Sadik Haddari.

L’atelier du calligraphe Sadik Haddari vous ouvre ses portes. A gauche : photo 2010 / à droite : photo 2016.

Envolée graphique

Puis l’artiste se met à l’œuvre… Un silence monacal envahit le petit espace qui semble relié aux plus grands lorsque la pointe biseautée du calame se met à glisser sur la feuille, aussi légère que les nuages qui passent au-dessus de notre tête.

L’encre noire s’ancre délicatement sur le papier, ébauchant l’esquisse d’une première lettre arabe qui aura ici le premier et le dernier mot. Puis des lettres aux proportions diverses et variées s’allongent sur le papier, s’élancent, tourbillonnent, dansent et s’épanouissent tout en courbes et en contre-courbes. Chaque lettre, chaque mot, chaque forme porte le souffle de l’artiste… autant qu’elle nous coupe le souffle.

Sadik Haddari ne tourne pas longtemps autour des mots. Sous sa plume, des points naissent et éclosent comme des fleurs, enfantant ci et là diverses déclinaisons. Les angles s’arrondissent, les symétries s’embrassent et s’entrelacent jusqu’à créer, dans un dernier élan d’inspiration, un point d’équilibre parfait qui semble fredonner une mélodie. À cet instant on ressent toute la force de l’instant présent.

Quand Sadik Haddari réalise une calligraphie personnalisée, on n’entend plus une mouche voler dans le petit atelier d’Asilah. Chaque toile a ici une histoire…

Pour rencontrer Sadik Haddari

  • Demandez Dar al Khattat / la maison du calligraphe à Asilah - Adresse : Borj Al Ghoula Street nº 8 bis.
  • Une calligraphie pour chez vous ? Pour le plaisir d’offrir ?
  • Sadik Haddari réalise des calligraphies personnalisées. Ce peut être votre prénom, celui vos enfants, de votre grand-tante ou de votre chat. Ce peut être aussi un mot que vous aimez (paix, amour, roudoudou) ou qui a du sens pour vous. Ce peut être enfin une citation ou une sourate du Coran. Le tout est réalisé sur toile ou papier glacé à base de pigments et d’encres naturelles « la garantie d’une toile à vie » dixit le calligraphe !
  • Une initiation à la calligraphie ?
  • Sadik Haddari organise sur demande des cours, des ateliers et des stages de calligraphies arabes pour adultes et enfants.
  • En savoir plus : le site de Sadik Haddari
© photo principale : Laurie Arnauné © photos article de haut en bas : Laurie Arnauné et Laetitia Clavreul