Le Mausolée Mohamed V

Dressé sur une éminence surplombant l’esplanade de la Tour Hassan et ses colonnes pluricentenaires, le Mausolée Mohammed V est plus qu’un lieu historique marocain : un symbole royal… qui ne laisse pas de marbre !

Une visite royale !

On repère facilement le Mausolée Mohammed V avec son toit pyramidal coiffé de tuiles vertes qui surplombe, tout en majesté, l’esplanade de la Tour Hassan et ses colonnes aux faux airs de Buren.

Pour accéder au sanctuaire, il faut grimper un escalier qui mène à une éminence. D’un côté, l’esplanade de la tour Hassan flirte avec l’horizon où se détache l’embouchure du fleuve Bou Regreg et l’océan qui scintille au loin. De l’autre côté, la blancheur éclatante du marbre blanc fait des étincelles dans la rétine. A l’image de Rabat, la capitale « proprette » du Royaume, le lieu, en légère surélévation, baigne dans une atmosphère paisible que peine à perturber les mouvements des touristes armés de leurs perches à selfies.

Détails ornementaux du Mausolée Mohammed V

Les gardes royaux vêtus de burnous rouges et blancs, veillent, hiératiques sur les entrées du Mausolée, offrant de temps à autres leurs sourires à qui veut bien les épingler. C’est dans une ambiance propice au recueillement que nous foulons les portes du sanctuaire. Un balcon panoramique ceinture la chambre funéraire à mi-hauteur pour mieux en révéler le volume et la hauteur.

Au centre du Mausolée, on distingue le sarcophage de Mohammed V qui se détache du parterre. Habillé d’onyx blanc du Pakistan, le tombeau s’élève sur un bloc de granit noir de Norvège. Dans les angles de la salle funéraire reposent le prince Moulay Abdellah (à gauche) et le roi Hassan II (à droite).

Un symbole national !

Le Mausolée Mohammed V est plus qu’un monument funéraire : un symbole national. Érigé à deux pas de la Tour Hassan, son emplacement, n’est pas dû au hasard…

Le 16 novembre 1955, le sultan Sidi Mohammed Ben Youssef (Mohammed V), regagne le Maroc après plus de deux années d’exil forcé en Corse et à Madagascar. C’est accueilli par une foule en liesse qu’il débarque à l’aéroport de Rabat avec les membres de la famille royale. Le pays s’apprête à vivre un tournant historique après plus de 40 années de domination étrangère

Deux jours plus tard, 100 000 personnes acclament le monarque venu diriger la prière du vendredi dans les ruines de l’ancienne mosquée Hassan où repose aujourd’hui son Mausolée. Il proclame officiellement l’Indépendance du Maroc : « Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement d’une ère de liberté et d’indépendance ». Nous sommes le 18 novembre 1955. Une nouvelle histoire commence pour le Maroc.

Depuis lors, la date du 18 novembre commémore l’indépendance du Maroc. Le Mausolée Mohammed V, demeure quant à lui un haut lieu de pèlerinage ancré dans la mémoire collective marocaine.

Le mausolée Mohammed V : un haut lieu du tourisme national au Maroc
Le mausolée Mohammed V : un haut lieu du tourisme national au Maroc

Un chef d’œuvre de l’art traditionnel marocain

Le projet architectural, chapeauté par l’architecte vietnamien Eric Vo Toan a été co-réalisé avec 400 artisans marocains qui figurent parmi les meilleurs du pays. La construction, démarrée en 1962 dura pas moins de 10 années. Le résultat est une débauche de luxe, d’ornements et de raffinement qui ne laisse pas de marbre

Marbre blanc sculpté, bois de cèdre peint, zelliges, calligraphies et plâtre ciselé : tout y est ! En levant les yeux, on est saisi par la remarquable coupole ornée d’acajou, de cèdre du Liban et de vitraux colorés qui coiffe le sanctuaire.

Aux côtés du Mausolée, la mosquée de la Tour Hassan étire ses rangées de toits vernissées de vert. La façade, ornée de fontaines en zellige et de portes en fer console les explorateurs frustrés par l’interdiction de la visite imposée aux non-musulmans. C’est ici, dans la salle de prière de 1932 m2 que se déroulent les cérémonies religieuses nationales qui réalisent une part du rêve de pierre du sultan Yacoub el Mansour

À droite de la mosquée, un superbe portique d’arcs sculptés en marbre blanc de Carrare couronne l’ensemble architectural d’un joli point d’exclamation. On regrette toutefois qu’il soit fermé à la visite…

Portique d'arcs sculptés jouxtant le mausolée Mohammed V et la mosquée Hassan
Portique d'arcs sculptés jouxtant le mausolée Mohammed V et la mosquée Hassan
  • INFOS PRATIQUES

  • Ouvert de 08h au coucher du soleil.
  • Entrée libre.
© photo principale : Laurie Arnauné © photos article de haut en bas : Laurie Arnauné