Le monde granitique de Tafraoute

On se pose deux questions lorsque l’on arrive à Tafraoute : – Y’aurait-t-il eu une attaque de météorites dans le coin ? – Kirk et Spock – rappelez-vous Star Trek ! – seraient-ils passés par là ? C’est que le paysage de la vallée est pour le moins énigmatique…
blog-maroc-anti-atlas-tafraoute (2)

Un décor de roches fantasmagorique

Imaginez… Des amoncellements de roches granitiques aux formes improbables. Un cirque de montagnes aux sommets déchiquetés. Des couleurs tout en contraste. Du rose par ici, de l’orange par là et des pointes de vert par ci, par là ! Non, vous n’êtes pas sur Jupiter, mais bien à Tafraoute ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Dame Nature devait être drôlement inspirée (voir sous l’effet de psychotropes) lorsqu’elle a mis à l’œuvre ce somptueux décor de roches. Happé par la force des éléments et les nuances des lumières qui évoluent au gré du jour, on se sent vite à son aise à Tafraoute. L’air est sec, vivifiant ; le ciel plus que bleu et la montagne, de roc, semble nous protéger des affres du monde.

 

Le Chapeau de Napoléon, à Tafraoute
Le Chapeau de Napoléon, à Tafraoute

À voir / À faire à Tafraoute

La palmeraie d'Aït Mansour, près de Tafraoute
La palmeraie d'Aït Mansour, près de Tafraoute

Pulsés par la force des éléments (ou peut-être bien celle de Jedi !), on cherche à en savoir plus… On arpente la vallée des Ammeln et son chapelet de douars traditionnels accrochés au flanc de la montagne. On s’émerveille face au spectacle du Jbel Lkest (2 359 mètres d’altitude) qui semble écorcher le ciel à vif. On analyse le Chapeau de Napoléon… Non, il ne s’agit pas du vrai chapeau de Napoléon mais d’un amas de cailloux dont la forme évoque bel et bien le célèbre couvre-chef de l’empereur. On musarde dans le village voisin d’Aday jusqu’à tomber nez à nez face à une mosquée rouge qui rajoute, l’air de rien, une note d’insolite à l’endroit.

blog-maroc-anti-atlas-tafraoute-rochers-peints-desert
Les rochers peints de l’artiste Jean Vérame
blog-maroc-anti-atlas-tafraoute-mosquee-rouge-day
La mosquée rouge d'Aday

On s’offre une paire de babouches rebaptisées ici les BTT (les babouches tout-terrain !). Parce que c’est trendy, parce que c’est pratique et parce que leur pseudo est bien pensé. On file se mettre au vert dans les gorges d’Aït Mansour, auréolées de végétation luxuriante et rafraîchissante. On débat sur les rochers peints du désert, délire de l’artiste belge Jean Vérame qui situe son atelier dans l’immensité des déserts et de la nature. On observe, enfin, extasié, les caresses des derniers rayons de l’astre solaire sublimer le cirque des montagnes d’un festival de couleurs chaudes et enveloppantes. On se dit qu’on y reviendrait bien à la saison des amandiers en fleurs à Tafraoute…

Tafraoute en bref
Y aller depuis Agadir : 163 km (compter 2h45 de route)
Y aller depuis Tiznit : 107 km (compter 1h45 de route)
Tafraoute fait l’objet d’une belle étape lors d’un itinéraire dans l’Anti-Atlas.
Compter 3 jours pour faire le tour des « À voir / À faire ».
© photo principale : Laurie Arnaune ; © photos articles de haut en bas : Laurie Arnaune