Les sources d’Oum Er-Rbia

Oum Er-Rbia signifie en arabe la « mère du printemps »… Un nom si doux et si poétique qu’il ne nous en a pas fallu davantage pour nous convaincre de partir à la recherche de ses sources, planquées sur les hauteurs du Moyen-Atlas. C’est naturellement au printemps que nous sommes partis saluer cette dame à la beauté sauvage et énergisante. Un site pour le moins étonnant…

Et au milieu coule une rivière...

Planquées à mi-chemin entre Ain Leuh et Khenifra, les sources de l’Oued Oum Er Rbia donnent naissance à l’un des fleuves les plus longs du Maroc. C’est au terme d’une déambulation bucolique sur les routes étroites et sinueuses du Moyen-Atlas que l’on atteint le site des sources de l’Oued Oum Er-Rbia. La route, égrainée de forêts de cèdres, de villages berbères et de troupeaux de chèvres en transhumance s’enfonce subitement vers la commune rurale d’Oum Er-Rbia, lotie au pied de la montagne.

Une marche le long de la rivière permet de rejoindre le site des sources, perché à 1240 mètres d’altitude. Les sentiers s’élèvent doucement vers les hauteurs ocre et minérales ponctuées ci et là de verdure. Au terme de l’ascension jaillissent les 40 sources d’eau douce et salée qui vrombissent, bouillonnent et fusionnent à profusion avant de dévaler la montagne à toute allure dans un vacarme sonore assourdissant. En tous lieux, la rivière, impétueuse, renvoi en écho la palette azuréenne du ciel. C’est pur, c’est beau, c’est frais, ça rafraîchit l’âme et ça ouvre l’appétit… Il est temps de suivre les volutes des saveurs de tagine et de vous installer au bord de la rivière pour un déjeuner, les pieds dans l’eau

Les eaux fraîches de l'Oued Oum-Rbia
Les eaux fraîches de l'Oued Oum-Rbia

Et une bonne dose de Moroccan Touch

Si les sources de l’Oued Er-Rbia, naturelles et sauvages valent absolument le détour, l’insolite du lieu tient d’abord de son organisation. Tout au long des berges de l’oued, les villageois ont construits des sortes de cahutes berbères qu’il est possible de louer pour la journée. Il y a des huttes aux premières loges de la rivière et d’autres, aménagées sur des sentiers parallèles, jouxtant des vasques naturelles ou épousant le flanc de la montagne

La plupart sont très confortables. Tapis tressés, coussins berbères et braseros surmontés de tagines fumants font le bonheur des familles du coin et des touristes locaux. On y partage un repas en famille, on y joue du guembri et on y cuisine tout en se délectant du courant impétueux des eaux dans les oreilles. Vous prendrez bien un peu de pain pour accompagner votre tagine ? Rendez-vous dans les fours traditionnels à pains disséminés ci et là. Il fait chaud ? Rejoignez les enfants dans les vasques d’eau fraîche… À mois que vous n’ayez déjà succombé à la sieste post prandiale ? Quel meilleur endroit pour savourer le plaisir, presque oublié, de ne rien faire…

Vers les sources de l'Oued Oum-Rbia
Vers les sources de l'Oued Oum-Rbia perchées tout en haut de la montagne

L'oued Oum Er-Rbia en pratiques
Y aller depuis Azrou : 59 km (1h de route)
Y aller depuis Khenifra : 46 km (50 mn de route)
Y aller depuis Meknès : 127 km (2h05 de route)
Les sources de l’oued Oum Er-Rbia font l’objet d’une belle étape lors d’un itinéraire dans le Moyen-Atlas. Attention, beaucoup de monde en saison le week-end.

L'Oued Oum-Er-Rbia, loti au creux de la montagne
L'Oued Oum-Er-Rbia, blotti au creux de la montagne
© photo principale : Laurie Arnauné © photos article de haut en bas : Laurie Arnauné