Top 20 Maroc insolite

Petit florilège de spécificités cocasses et incongrues qui font du Maroc un pays à la fois insolite et formidable !

1
Les embouteillages

Un embouteillage… qu’est-ce qu’on fait ? On klaxone ? On patiente ? On s’impatiente ? On se branche sur Dromadaire futé ? Non, au Maroc, on crée de nouvelles files sur les côtés, oui tous les côtés y compris sur la bande d’arrêt d’urgenceShnou el moushkil ? (c’est quoi le problème ?).

2
Les feux rouges

Le feu passe au rouge ? On s’arrête… Oui mais 3 mètres devant le feu ! Ne me demandez pourquoi, c’est comme ça… Et n’allez pas croire que c’est pour être le premier… Car quand on est 3 mètres devant le feu, évidemment, on ne le voit pas le feu passer au vert…

3
La tchatche

Il parle en français là ? Ah non, il parle arabe… avec des mots d’anglais. À moins que… Il parle peut-être berbère ? Non, non, à l’instar de beaucoup de Marocains, il parle darija avec option Switch linguistique (berbère, espagnol, français, anglais…).

4
Les repas

Aurait-on oublié mon couteau, ma fourchette, mon assiette ? Non, non, ne cherchez pas, et pour cause il n’y en a pas. Au Maroc, le repas familial se partage dans un plat unique disposé au centre de la table… et à l’aide de ses doigts (et d’un peu de pain… la technique sera abordée dans un autre billet). Des couverts sont souvent proposés afin de vous faciliter la tâche… Les utiliser peut néanmoins vous faire passer à côté d’un grand moment de partage et de convivialité... Parole marocaine !

Un séjour au comping dans la vallée de l'Ounila ?
Un séjour au comping dans la vallée de l'Ounila ?

5
Les restaurants

Le serveur vous accueille avec un beau Salam 3leykoum et une belle carte où se lit parfois des « Brochite de polle » et autres « dissir de saison »… Mais bizarrement, lorsque vous passez la commande du plat (et souvent des plats), une réponse revient (souvent) en boucle : Ma kainch (il n’y a pas !)… On a déjà vu un patron de resto téléphoner à son cuisinier (le réveillant au passage)… avant de voir ce dernier rappliquer une demi-heure plus tard avec un sac de provision… Évidemment ce scénario est plus plausible dans les campagnes marocaines que dans les grandes villes… En tous lieux, une chose est sûre, les Marocains trouvent des solutions à toutes les situations… Et c’est aussi pour cela qu’ils sont formidables !

6
La sensibilité thermique

Il fait 25°C ? Brrrr… kain l bird fi had blad (il fait froid dans ce pays)… Il est temps de ressortir le manteau du placard ! Ce scénario vous paraît insensé ? Pour le Marocain (et l’étranger qui réside au Maroc depuis longtemps), il n’en est rien. Tiens, d’ailleurs, elle est passée où ma veste polaire ?

7
L’autoroute

Pourquoi l’autoroute devrait-elle faire seulement office d’autoroute ? Les Marocains ont trouvé la parade. Ici, l’autoroute fait aussi office de piste de jogging, de piste cyclable et parfois même de passage clouté dédié aux piétons ou aux animaux (sans marquage au sol vous l'avez compris).

8
Le recyclage

La télé marche plus ? Le chargeur du téléphone a rendu l’âme ? Le rideau est encore coincé ? Pas de panique ! S’il n’est pas un élève exemplaire en termes d’écologie, le Maroc prend très au sérieux la devise « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».  À tel point qu’on trouve des réparateurs d’à peu près tout au Maroc : téléphones, smartphones, télévisions, paraboles, vitres, vélos…

9
Les parcmètres

Ne cherchez pas le parcmètre pour stationner votre véhicule. Ici le « parcmètre » est ambulant et porte le nom de gardien de voiture (3ssas en darija). Même si de plus en plus, dans les grandes villes, des parcmètres, des vrais, tentent de se substituer aux gardiens de voiture ou pas ! Car, moyennant combines, le gardien de voiture va vous proposer un ticket à prix réduit. N’y voyez pas une tentative d’arnaque, le gardien connaît son travail !

10
Les commerçants

Signe indubitable que vous vous trouvez bien chez un commerçant marocain ? Le n° de patente qui se trouve généralement pas très loin de la photo du roi du Maroc… Celle-ci évolue bien-sûr selon le type de commerce où elle se trouve : le roi en jet-ski dans un club-nautique, le roi en djellaba dans un magasin de djellaba, le roi à table dans un restaurant etc.

Une association pour la proection denvironment est Declopment Human dans la vallée de l'Ourika
Une association pour la proection denvironment est Devlopment Human dans la vallée de l'Ourika

11
Les jours fériés

À l’approche du Ramadan, de l’Aïd el Adha et de toutes les fêtes religieuses marocaines (Allah sait s’il y en a), le suspense est toujours de mise. Quand la fête va-t-elle tomber ? Le week-end sera-t-il abrégé ou prolongé ? Dois-je réserver ce billet de train (ou d’avion) ou pas ? La question fuse dans toutes les conversations jusqu’à ce que la lune parle… généralement via l’intermédiaire des infos, du collègue ou du voisin… Deux fois sur trois, on adresse toute notre gratitude à la lune, et pour cause : demain sera férié !

12
La journée continue

Le projet d’horaire de travail continu (8h30-16h30) a été adopté en grande majorité par les administrations du secteur public, semi-public et privé afin de favoriser le rendement et la productivité des secteurs professionnels…. Sauf que, pour de nombreux professionnels, le défi consiste à caser un tajine et une sieste dans la demi-heure de pause réservée au déjeuner… Il va s’en dire que ceci est bien-sûr impossible.

13
Le cinéma

Au Maroc, le cinéma ne connaît pas la crise… Enfin, disons le cinéma sur petit écran (le cinéma sur grand écran, lui, étant malheureusement en passe de disparaître du paysage culturel marocain). Le cinéma marocain donc, malgré la présence d’une poignée de salles obscures se consomme plutôt sur petit écran et en version… piratée ! Les DVD, en vente chez tous les disquaires et étals ambulants du Maroc circulent souvent… avant les sorties officielles. Les Marocains ne sont-ils pas franchement formidables ? (n’en déplaise aux défenseurs de la propriété intellectuelle…).

14
Les cafés

Ils peuvent être Men’s friendly, mixtes ou familiaux… Les Men’s friendly, bien que n’arborant aucune plaque ou drapeau de reconnaissance sont très faciles à identifier car peuplés exclusivement d’individus de type masculin (et souvent moustachus). Les cafés familiaux sont comme leur nom l’indique fréquentés par les familles. Les cafés mixtes, que l’on ne trouve essentiellement que dans les grandes villes, ressemblent à s’y méprendre à ceux des contrées européennes.

15
Les symboles électoraux

En période électorale, de nombreux dessins stylisés, cantonnés dans des cases numérotées en enfilade, s’invitent sur les murs du Royaume… On pourrait croire qu’il s’agit de dessins d’enfants ou d’œuvres d’art naïf. Mais non, il s’agit bien d’affiches électorales. Ne vous attendez pas pour autant à vous renseigner ici sur les programmes des partis... Et pour cause, les « dessins » figurant dans les cases représentent les différents partis politiques en jeu. Illettrisme oblige, de nombreux marocains peuvent se rattacher à cette pittoresque collection de symboles qui va de la lampe au tracteur en passant par la balance, la colombe, le dauphin, le cheval, la gazelle, la rose, le robinet ou encore la théière… Pittoresque !

Des dessins... et des partis politiques !
Des dessins... et des partis politiques !

16
Les mariages

Imaginez un mariage européen ou les invitées arboreraient une robe de mariée comme la mariée ! Et bien le concept du mariage « à la marocaine » c’est à peu près ça… si ce n’est que la robe blanche est remplacée par un caftan traditionnel dont chaque pièce de tissu est une œuvre d’art unique faite de soie, de satin, de mousseline et autre tissu riche et coloré. Un spectacle visuel féerique et insolite !

17
Les deux-roues

Comment ça les deux roues sont limitées à 1 ou 2 passagers ? Encore un argument de concessionnaire qui veut vendre plus !… Au Maroc, le deux-roues peut transporter une famille de 4 personnes, 2 adultes, 1 enfant en bas-âge, un bébé… Machi moushkil (pas de problème).

18
Les taxis

Fourrure devant le pare-brise, CD accroché au rétroviseur, volant recouvert de fausse fourrure assortie (ou pas) à la fausse-fourrure de sièges, vitre arrière « le Meilleur Roi du Monde »… Aucun doute, vous êtes bien dans un taxi marocain !

19
Les cafards

Les cafards marocains ont de quoi donner le cafard à leurs homologues de l’Hexagone. Et pour cause, ce sont les mêmes… à ce détail près qu’ils ont muté en modèles XXL bodybuildés… et ont cette capacité étrange à voler, oui voler dans les airs… Ou à voler l’huile, tout dépend… Leur nom marocain Sra9 Zit, signifiant « les voleurs d’huile ».

20
Les transports

Amortisseurs douteux, surcharge de tous les côtés du véhicule, meute de gamins en rollers accrochés à l’arrière du véhicule ou passages tranquillement endormis au-dessus des monticules de sacs de marchandise. Tout est possible au Royaume de la débrouille et du Système D. L’image, certes insolite, a cependant tendance à se raréfier… Sécurité routière oblige !

Riad à Vantre... dans la médina d'Asilah
Riad à Vantre... dans la médina d'Asilah
© Photos de l'article : Laurie Arnauné